[Rapid Vienne 1-2 Arsenal] Les échos de la conf’ d’Arteta

Arsenal débute sa campagne européenne par une victoire étriquée sur la pelouse du Rapid Vienne. Les hommes de Mikel Arteta, auteurs d’une prestation médiocre, s’en sortent très bien. Il faudra faire bien mieux à l’avenir… et arrêté de se saborder en offrant des buts à l’adversaire. 

Petit coup de gueule à pousser après cette nouvelle prestation à chier (pardonnez-moi l’expression) de nos Gunners pour cette entrée en lice eu Europa League. Arsenal s’en sort très bien en s’imposant sur la pelouse du Rapid Vienne qui aura joué crânement sa chance face à des canonniers sans idées et qui se sont faits très peur en défense en loupant complètement leurs premières relances.

Bernd Leno, auteur d’un match catastrophique au pied aurait même pu offrir à plusieurs reprises la victoire aux hôtes qui n’en demandaient pas tant et qui auront craqué en fin de rencontre, émoussés physiquement. Depuis le début de saison, le fond de jeu d’Arsenal est bien trop faible, pour ne pas dire inexistant, et il va falloir se ressaisir si les rouges et blancs ne souhaitent pas vivre une nouvelle fois une très longue saison… Après ce petit coup de gueule, place aux réactions de Mikel.

sur la question de si nous avons été chanceux… 
“Nous savions que ce serait un match difficile et nous nous le sommes rendus un peu plus dur encore à travers quelques décisions que nous avons prises et avec le but que l’on a encaissé, ce qui est quelque chose de ma faute parce que je leur demande ce genre de choses. Mais j’ai vraiment aimé la réaction, en seconde période nous avons bien mieux compris les espaces que l’on devait exploiter, nous avons joué avec plus d’envie et nous avons bien plus créé, et ce même si nous avons concédé une occasion de but tardive avec une nouvelle incompréhension en défense. Mais d’une manière générale, je pense que nous avons marqué deux bons buts, le second est fantastique et je suis ravi de débuter avec une victoire.”

sur le fait de persister à jouer en ressortant de derrière même sous pression…
“Oui, et cela fait partie de notre jeu. Nous avons besoin de savoir quand nous pouvons le faire et quand nous devrions dégager le ballon en tribune, ce qui est une grosse partie de ce que nous essayons de faire, mais l’identifier est plus simple à faire quand on est sur le côté plutôt que sur le terrain. Leno a le courage de le faire, nous avons également très bien réussi en le faisant, en témoigne le nombre de buts que nous avons inscrits en le faisant et ce même dans des matchs importants, donc nous devons trouver le bon équilibre mais je vais continuer à les encourager à le faire dans les bons moments.”

si les erreurs comme sur le premier but sont uniquement le risque de jouer de cette manière… 
“Oui, absolument mais ils vont comprendre de mieux en mieux le type de ballons que nous devons jouer dans ces zones et en relation avec le pressing qui arrive, et les distances que vous pouvez gérer vis à vis de l’adversaire. Après que l’on ait fait cela, tout sera meilleur, mais évidemment en une fraction de seconde vous devez prendre une décision, vous devez avoir la bonne touche, faire la bonne passe et il y a également l’adversaire qui s’attend à cela donc une nouvelle fois, c’est quelque chose que l’on doit continuer à travailler parce que si nous voulons jouer de la manière que je le désire, il est nécessaire que l’on continue à travailler notre jeu de construction.”

sur Thomas Partey qui a semblé vraiment bon au milieu de terrain… 
“Oui, pour être honnête, il a vraiment paru solide et vraiment à l’aise. Je pense qu’il a tenu le milieu de terrain de lui même en seconde période lorsque nous étions un peu plus ouverts et que nous commencions à nous procurer plus d’occasions et à attaquer certains espaces avec d’autres joueurs. Mais je pense qu’il a été fantastique ce soir et il y a encore beaucoup plus à venir de sa part.”

si ça va être un défi de garder sous contrôle les attentes pour Thomas…
“Oui, bien sûr. Mais il a besoin de ses coéquipiers autour de lui. Ce n’est pas que de son ressort. Nous savons avec la somme que nous avons déboursée pour lui et le profil du joueur qu’il est, qu’il va y avoir beaucoup de gens qui vont le regarder à chaque match. Mais il s’agit aussi de la structure que nous avons en tant qu’équipe et du flux, de l’unité et de la cohésion dont nous avons besoin dans notre équipe, et c’est une pièce de cela et j’espère que c’est une grosse pièce.” 

sur les tweets de Mesut Özil durant le match…
“C’est génial ! C’est ce que je veux de la part de tous les joueurs qui ne sont pas dans le groupe. Je n’attends rien de différent de cela, donc c’est bon à entendre.”

s’il trouve cela frustrant qu’il y ait beaucoup de discussions autour de Mesut… 
“Non. Je pense que cela fait partie de la situation dans laquelle nous sommes. Lorsque nous avons des gros joueurs dans cette position, c’est normal que les gens souhaitent savoir et que les fans veulent ce genre d’informations, et vous devez poser les questions. Donc je prends cela d’une manière naturelle, j’essaie d’y répondre avec honnêteté et clarté, et de donner l’information qui est disponible sur ce qu’il se passe en interne.” 

_

Source : https://www.arsenal.com/news/arteta-win-playing-back-ozil

 

Articles liés