Rob Holding : un avenir brillant ?

Si Rob Holding est sans aucun doute la recrue la moins prestigieuse et la moins clinquante de l’édition 2016 du mercato des Gunners, elle n’en demeure pas moins une excellente pioche au vu du potentiel du jeune garçon.

22 juillet 2016, Arsenal annonce par l’intermédiaire de son site internet la signature d’un jeune défenseur central britannique de 20 ans du nom de Rob Holding. Alors que les supporters attendent depuis le début du mercato l’arrivée d’un défenseur de renom, Arsène Wenger et Arsenal jettent leur dévolu sur ce jeune défenseur presque inconnu du supporter lambda.

Une saison 2015/2016 pleine de promesses

Pourtant, malgré son jeune âge, Holding a déjà fait ses preuves dans l’antichambre de l’élite anglaise en Championship avec Bolton. 26 apparitions en championnat et 30 toutes compétions confondues lors de la saison 2015/2016. Si Bolton termine bon dernier en championnat et se dirige en League One, Holding impressionne les spécialistes et sera élu meilleur joueur du club lors de cette saison.

Néanmoins la saison du britannique n’est pas terminée, en mai 2016 il remporte avec la sélection anglaise des moins de 20 ans le prestigieux Tournoi de Toulon, une compétition réunissant huit des meilleurs sélections mondiales dans la catégorie des moins de 20 ans. Historiquement la compétiton a permis au public de découvrir de nombreux grands espoirs du football mondial, Thierry Henry, Zinédine Zidane, Cristiano Ronaldo ou encore James Rodriguez sont les meilleurs exemples.

Un baptême du feu contre les Reds

14 août 2016, Wenger doit composer avec les blessures de Mertesacker et Gabriel ainsi que l’absence de son leader Koscielny, pas encore apte à jouer du fait de son retour tardif à l’entraînement après un Euro 2016 presque parfait. Holding est donc lancé dans le grand bain de la Premier League aux cotés de Callum Chambers, coéquipier qu’il a notamment côtoyé lors du sacre de la séléction anglaise des moins de 20 ans à Toulon. Si Holding montre quelques qualités, la paire est vite dépassée et concédera 4 buts. Toutefois Wenger décide de conserver Holding et d’envoyer Chambers en prêt à Middlesbrough pour le reste de la saison.

Des qualités indéniables

Par la suite, Holding enchaînera deux titularisations plutôt réussies en Premier League contre Leicester (0-0) puis contre Watford (1-3) avant de voir arriver le champion du monde allemand Shkodran Mustafi en provenance de Valence. Cependant Arsène Wenger semble tenir en haute estime l’ancien joueur de Bolton comme le relève ses propos prononcés après le match nul obtenu sur la pelouse de Leiceister « Je pense qu’il a remarquablement bien joué aujourd’hui contre des attaquants de classe supérieure. Pour moi il a effectué une performance exceptionnelle aujourd’hui. » Avant d’ajouter, « il a 20 ans, il est anglais et c’est une bonne raison d’être heureux. »

C’est donc désormais en Coupe de la Ligue que Holding continue son apprentissage au plus haut niveau et montre ses qualités aux yeux du football anglais.

Le sang-froid, l’autorité, le sens de l’anticipation et les qualités de relance du jeune défenseur originaire du Tameside laissent envisager aux supporters des Gunners l’espoir d’un futur grand défenseur anglais comme le Royaume les aime tant. Des qualités qui ont notamment impressionné Arsène Wenger dès la pré-saison « Il montre de l’intelligence, du calme et une vraie personnalité,c’est impressionnant. On ne voit pas cela souvent. »

Ce n’est donc d’ailleurs pas un hasard si les modèles du britannique sont des joueurs qui correspondent aux qualités que l’on retrouve chez lui. Ainsi quand on lui demande quels sont ses exemples, il n’hésite pas à répondre « Tony Adams, Martin Keown, Sol Campbell ou encore Rio Ferninand sont des grands leaders sur le terrain », des défenseurs historiques, charismatiques et surtout de grands leaders dont il souhaite s »inspirer.

Mais attention à ne pas se brûler les ailes

Toutefois, le cas Callum Chambers la saison passée a montré que les supporters ont rapidement tendance à s’enflammer pour un jeune britannique et à l’ériger en tant que futur prodige.

Si le garçon semble ambitieux et que talent est là, la gestion de Wenger sera sans doute primordiale dans la possible confirmation des promesses du jeune talent.

Articles liés