[Sporting CP 0-1 Arsenal] Les échos de la conf’ d’Unai Emery

Avec cette victoire en Europa League contre le Sporting, les Gunners totalisent désormais onze victoires d’affilée. Une série qui commence à peser, d’autant plus que le record de victoires consécutives se rapproche. Pour ça il faudra commencer par battre Crystal Palace chez eux ce dimanche avant de penser à Blackpool et surtout Liverpool derrière. Emery l’a bien compris, on garde les pieds sur terre et on se concentre sur le prochain match. Et puis on essaye de commencer à jouer dès la première mi-temps, ça peut aider.

Le record n’est plus très loin, 3 matchs pour égaler la série réalisée par nos canonniers entre septembre et novembre 1987. Les Gunners, alors sous la houlette de George Graham avaient enchainé 10 victoires en First Division et 4 en League Cup. Emery a donc l’occasion de marquer l’histoire dès ses premiers mois au club mais pas question de s’enflammer. Comme pour tout bon coach qui se respecte, on prend les matchs les uns après les autres et on garde tout le monde concerné.

« Trois matchs… ça fait beaucoup de matchs. Nous sommes seulement concentrés sur le prochain match contre Crystal Palace. On profite aussi de chaque moment avec nos supporters. »

« Aujourd’hui on était avec eux et eux avec nous, les supporters d’Arsenal qu’ils viennent de Londres ou d’ici. Pour nous, c’est très important que les supporters soient avec nous et que ce qu’ils voient leurs plaisent. Moi ce qui me plaît, c’est de continuer à travailler, continuer le process ».

« Ils nous en demandent beaucoup parce qu’aucun match n’est simple pour nous. Historiquement, cela a été très difficile pour nous, je le sais. Nous nous concentrons sur les trois points à Crystal Palace mais nous savons que c’est très difficile de gagner là-bas. Nous voulons continuer à gagner, mais nous savons que ce n’est pas facile et que nous pouvons perdre. »

« Nous pensons seulement à produire la meilleure performance possible. Nous voulons continuer à gagner et nous voulons aussi continuer à nous améliorer. Chaque match est l’occasion pour les joueurs de nous montrer qu’ils savent prendre leur responsabilité et qu’ils peuvent jouer comme nous le voulons. Nous avons besoin de tous les joueurs. »

La tendance observée depuis plusieurs matchs s’est confirmée à Lisbonne avec une première mi-temps compliquée et assez insipide avant de lâcher les chevaux en deuxième mi-temps. Une constante qui nous poussera bientôt à n’allumer la télé qu’une heure après le début des matchs mais qui prouve la capacité du head coach à mobiliser les troupes par sa causerie de mi-temps. Au final, ce sont 3 nouveaux points dans la musette qui nous place en excellente position pour terminer premier du groupe, probablement devant notre adversaire du soir.

« Le match dure 90 minutes et de nombreuses choses peuvent arriver tactiquement et individuellement pendant le match. Dans le jeu, l’équipe méritait de gagner ce match. Mais la première mi-temps nous a laissé un goût amer. »

« Si on compare les deux équipes, je pense qu’il y a eu beaucoup d’occasions de marquer. Au retour des vestiaires, je pense que petit à petit, nous avons imposé nos idées et notre jeu. »

« Pour nous, c’est très important, parce que nous voulons finir premier de ce groupe et pour le moment, notre concurrent principal est le Sporting Clube de Portugal donc nous sommes satisfaits. Mais aussi, dans la continuité de notre process avec les différents joueurs et dans le rythme de chaque joueur dans tous les matchs que nous jouons, je pense qu’il y a des choses positives à tirer de notre travail aujourd’hui. »

« Chaque match est une opportunité très importante d’améliorer des choses et c’est l’une d’entre elles. Nous avons parlé dans le vestiaire avant le début du match aujourd’hui sur nos objectifs. Et c’est l’un des objectifs. Mais la chose la plus importante c’est que nous avons bien parlé dans le vestiaire à la mi-temps. »

« Nous n’arrivons pas à imposer nos idées dans les 45 premières minutes mais en seconde mi-temps nous avons l’occasion et l’opportunité de changer le résultat et de continuer notre série, en pensant seulement à la victoire et en améliorant des choses. Je pense que c’est ce que nous avons fait dans les 45 minutes de la deuxième mi-temps. Mais nous devons continuer à essayer de trouver la solution pour être meilleur dans les premières mi-temps. »

Articles liés