Tahiti Bob en impose et s’impose : “Je peux aller à la guerre avec mes coéquipiers.”

Débarqué dans le Nord-Est de Londres sans que personne ne s’y attende, Matteo Guendouzi a été l’une des grosses révélations de la pré-saison des Gunners. Techniquement très propre, le désormais ancien joueur de Lorient, a réussi à prendre en mains le milieu de terrain de sa nouvelle équipe et en est devenu le métronome pour un temps.

Mais plus encore que ses facultés impressionnantes développées sur le terrain, Tahiti Bob a surtout étonné par sa rapide intégration dans un nouveau groupe. De quoi devenir le petit frère d’Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang très rapidement.

Selon le milieu de terrain, c’est cet état d’esprit qui permettra au groupe tout entier de développer un esprit d’équipe et d’atteindre ses objectifs.

“Je suis une personne joyeuse qui a la joie de vivre. Il y a vraiment une grande joie de vivre dans cette équipe, une très bonne ambiance. Forcément, ça me permet de plus me lâcher avec mes coéquipiers, de rigoler, de faire des blagues.”

“Mais il faut aussi savoir être sérieux à l’entraînement. J’arrive à concilier les deux et pour l’instant, les choses se passent très bien.”

“Pour moi, le plus important est d’avoir une équipe solidaire, une équipe soudée. C’est d’avoir une équipe unie.”

“Ce n’est pas donné à tout le monde. Ce sont d’abord des personnes qui ont un objectif commun et qui veulent le réaliser ensemble.”

“Et pour moi, c’est vraiment encourager des coéquipiers. Cela me permet de me sentir bien dans mon match et de me sentir vraiment proche de mes coéquipiers. Avec eux, je sais que je vais pouvoir aller au combat.”

Cet état d’esprit guerrier et combatif, il faudra nécessairement en faire montre lors du choc de dimanche face à Manchester City. Il y a pire comme baptême du feu à seulement 19 ans, non ?

Articles liés