Tierney donne tout et surtout des assists: retour d’une papatte gauche bien sympa

Excellent hier soir face au Standard de Liège, Kieran Tierney a encore une fois prouvé que c’était quand même plus sympa d’avoir un latéral gauche digne de ce nom afin de faire tourner une équipe. 

Une image nous revient. Celle du Tank Kola en finale d’Europa League, à 0-0, sur le côté de la surface adverse, bousillant une action claire de but en raison d’un centre raté. Cette vision d’horreur ne sera bientôt qu’un lointain souvenir, Tierney est là. L’écossais a encore une fois été excellent sur son côté face aux mangeurs de gauffres. Une activité énorme, une papatte gauche géniale et extrêmement précise, ainsi qu’une solidité défensive et physique très intéressante pour un joueur qui revient bien d’une longue blessure.

Après Nottingham Forest en coupe, Kieran fait une nouvelle fois étalage de son talent et relègue toujours plus Kola à une place de doublure qui lui sera destinée jusqu’à la fin de saison. Plus que quelques jours et l’équipe d’Arsenal pourra à nouveau compter sur toutes ses forces vives. Une force que Tierney continuera à mettre dans on football chaque weekend.

“Je donne simplement tout. C’est ce que je peux faire de mieux. C’est le seul but que je me fixe et je serai injuste envers ma famille et le club si ce n’était pas le cas.” 

“J’apporte ce que je peux apporter. Je ne me compare à personne. Comme je l’ai dit, je travaille et donne tout chaque jour. Si cela suffit, c’est parfait. Sinon, ça ne sera pas faute d’avoir tout donné.” 

“Je ne me fixe pas de buts. Je travaille dur tous les jours, et je vois où cela me mène.” 

“C’est un changement énorme pour moi d’être ici. J’étais un mec casanier, je restais avec mes parents, et là j’arrive dans un nouveau pays et une nouvelle ville. Mais pour l’instant tout le monde au club m’a aidé à m’adapter et je leur en suis reconnaissant.”

“Les gens me demandent à quoi ressemble la ville mais je n’en ai aucune idée, je n’y ai pas encore mis les pieds. Je travaille dur, je rentre chez moi, je récupère et je remets ça le lendemain.” 

“C’est une vie simple et je mets tout ce que j’ai dans le football et tout ce que j’espère c’est d’en récolter les fruits.” 


Source

Articles liés