Tony Adams n’a pas apprécié les débuts d’Emery, et il ne s’en cache pas !

La légende Tony Adams, statufiée devant l’Emirates, n’a pas sa langue dans sa poche ! A la suite de la défaite inaugurale face à Manchester City, il s’est complètement lâché, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’un homme est au centre de ses critiques : Unai Emery.

A la suite de la défaite contre Manchester City, Mr Arsenal, Tony Adams, s’est emporté au micro de Talksport contre Unai Emery. Visiblement énervé, Tony Adams a fortement critiqué le manager basque concernant sa politique durant la pré-saison et sa tactique du premier match. L’ancien capitaine d’Arsenal espère des changements pour le déplacement à Chelsea de ce samedi.

L’optimisme régnant à la succession d’Arsène Wenger aura donc été de courte durée chez certains fans. Adams s’est lui dit “dégonflé et déçu”. Malgré les efforts d’Emery pour mettre en place un nouveau style de jeu, l’ancien défenseur central pense d’ores et déjà qu’il a échoué à l’objectif d’établir une base solide, chose qu’il aurait dû mettre en place en pré-saison.

“Je ne sais pas ce qu’il a fait les cinq ou six dernières semaines ? Si, il a fait tourner tous ses joueurs pour qu’ils jouent tous au moins un match, et ils ont fait quelques bons résultats mais c’est la pré-saison.”

“Pour ma part, dès la première minute, j’aurais choisi mon gardien, ma défense ainsi que les deux sentinelles, et avec cela j’aurais eu une base solide qui a manqué les dix dernières années. Vous avez six semaines de pré-saison, allez-y, faites cela !”

Adams a remis en cause quelques décisions prises par Emery lors de la première journée de Premier League qui selon lui ont coûté un résultat positif aux Gunners.

“Je pense qu’il s’est trompé dans beaucoup de décisions. Ses trois meilleurs joueurs étaient remplaçants (Alexandre Lacazette, Stephan Lichtsteiner et Lucas Torreira). Je ne sais pas pourquoi il n’a pas débuté avec ceux-là.”

L’ambition d’Arsenal est désormais de rebondir ce samedi à Chelsea, en déplacement. La saison passée les Canonniers ont énormément peiné à l’extérieur où ils ne parvenaient plus à s’imposer et Adams pense que pour corriger cela, Leno et Torreira doivent avoir l’opportunité de débuter.

“Je ne pense pas que nous ayons gagné beaucoup de matches à l’extérieur l’année dernière et c’est clairement le signe d’un manque de résistance et de caractère.”

“Je ne veux pas de Granit (Xhaka) pour ma part. Je veux que Torreira joue. Il a l’air minuscule, mais nous manquons vraiment d’un joueur de ce style, il nous manque ce mec devant la défense. Il a l’air intelligent, il semble pouvoir bien protéger son ballon.”

“Il faut choisir Leno comme gardien, il faut le mettre dans le but. J’adore Petr Cech, c’est un gars adorable et ça a toujours été un très grand professionnel, mais allons-y avec ce nouveau gars, travaillons avec lui ! En tant que coach, vous pouvez vous en sortir si vous mettez ces joueurs.”

Avant de conclure… “Les fans d’Arsenal en Angleterre et partout dans le monde attendent de lui qu’il se batte pour le titre, mais pour le moment, on en est aucunement proche.”

Dans son style bien particulier, Adams dit tout haut ce qu’il croit que beaucoup pensent tout bas… Rarement dans la demie-mesure, Monsieur Arsenal aura peut-être l’occasion de voir les joueurs qu’il désire sur le terrain au coup d’envoi dès ce samedi face à Chelsea. En tout cas, rappelons-nous que l’ancien entraîneur de Grenade sait de quoi il parle en matière de coaching comme il l’a fort bien prouvé (ou pas !) durant ses expériences très peu fructueuses…

Articles liés