Un clean sheet et des arrêts déterminants : Emi a fait le boulot… mais donne du crédit à son coach !

Comme tout le monde, Martinez a tenu à insister sur le discours de Mikel Arteta à la mi-temps comme tournant du match et dans l’attitude des Gunners. Mais on n’oubliera tout de même pas que sans le portier argentin, le score n’aurait pas été nul et vierge à la mi-temps. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la doublure de Bernd Leno a eu du boulot en première période hier soir face à Leeds. Emiliano Martinez a en effet mis à rude épreuve par son équipe, complètement dépassée, et s’est illustré à plusieurs reprises pour repousser les tentatives de joueurs de Leeds déchaîné. Si les Gunners sont rentrés aux vestiaires à la mi-temps sur un score nul et vierge, ils doivent une fière chandelle à leur gardien.

Pour ce qui est du reste, Martinez préfère donner tout le crédit à Mikel Arteta. A l’image de Nelson et Lacazette, Martinez revient sur le discours à la pause du coach espagnol qui a demandé à ses joueurs de montrer plus d’envie, plus d’agressivité sur le terrain et de “courir comme des loups”. Au moins, la métaphore a fonctionné et on a vu une équipe d’Arsenal bien plus motivée en seconde période !

sur le match… 
“C’était compliqué pour nous et nous aurions pu être menés 1 ou 2-0, mais nous les avons bien contenus et en seconde période nous avons réalisé une performance incroyable et nous avons mérité de gagner.”

sur la mentalité de l’équipe…
“Si vous pensiez que ça allait être un match facile, vous étiez complètement dans le faux. Ils se battent comme des animaux, et c’est ce qu’ils ont fait. Durant les 35 premières minutes, ils gagnaient absolument tout, mais nous avons discuté à la mi-temps des choses que nous pouvions améliorer, et en seconde mi-temps nous avons été incroyables.”

sur la performance en seconde période… 
“Nous savions que si nous ne changions pas, nous allions perdre le match et nous nous serions faits éliminés. Nous ne pouvions pas nous le permettre, plus particulièrement devant notre propre public à domicile. Nous sommes ravis de la victoire et nous avons tiré Bournemouth à l’extérieur au prochain tour qui est un autre match compliqué, mais nous y sommes plus que préparés. Cela fait deux victoires de rang donc nous commençons à retrouver la confiance de retour.”

sur le quatrième tour à Bournemouth… 
“Bien évidemment c’est un autre match compliqué, nous avons vu le tirage et nous nous sommes dit ‘C’est encore une bonne équipe’. Si nous jouons comme nous l’avons fait en seconde période, nous pouvons battre n’importe qui.” 

sur la manière dont l’équipe a commencé le match… 
“Je pense qu’ils gagnaient tous les 1 contre 1 et ils récupéraient tout simplement très tôt le ballon. Ils pressaient vraiment fort et c’était très difficile de ressortir le ballon de la manière dont nous le faisions à l’entraînement, mais en seconde période, le manager nous a dit ‘Si nous ne gagnons pas les 1 contre 1, nous allons perdre le match’. Les gars sont sortis des vestiaires, et le coach nous a dit que nous devions “courir comme des loups” et avoir ce côté animal en nous. Je pense que nous l’avons vraiment bien fait, nous avons couru comme nous aurions dû le faire dès la première minute. Nous sommes ravis de la victoire et nous continuons notre parcours.”

sur les mots d’Arteta à la mi-temps… 
“Il était vraiment en colère mais c’était ce dont nous avions besoin. Nous ne pouvons pas nous relâcher après une bonne victoire contre Manchester United et je pense que c’est ce que nous avons fait durant les cinq premières minutes. Nous nous sommes éteints et cela ne devrait pas se produire, plus particulièrement à domicile.”

sur la différence entre les performances contre Manchester United et celle contre Leeds… 
“C’est compliqué à expliquer parce que peut-être que nous ne nous attendions pas à ce qu’ils soient aussi agressifs durant les cinq premières minutes, mais à la mi-temps nous savions comment ils jouaient, et en seconde période nous avons joué notre jeu. Je pense que nous avons plutôt bien réussi et nous avons marqué deux bons buts contre Manchester United.”

sur son rôle au sein de l’équipe… 
“Chaque fois qu’ils me laissent un match, j’essaie de réussir un clean sheet et de donner de la confiance à la défense en leur gardien derrière eux. Il y a une concurrence entre Bernd et moi, nous sommes tous les deux jeunes et je veux juste jouer des matchs et essayer de faire de mon mieux dans les coupes.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/mikel-said-we-had-run-wolves

Articles liés