[Wolverhampton 3-1 Arsenal] Les échos de la conf’ d’Unai Emery

Toujours agréables ces montagnes russes avec notre équipe préférée. Enchaînez une qualification propre pour les demi-finales d’Europa League face au deuxième de Série A, avec deux défaites lamentables contre des équipes de milieu de tableau en Premier League. Quoi de plus Arsenalesque finalement. C’était donc ça le fameux “héritage de Wenger” ? On comprend le désir d’Emery de respecter les traditions mais on est prêt pour la modernité Unai. Visiblement tout le monde est resté au San Paolo. Réveille les troupes coach !

Trois défaites sur les quatre derniers matchs en Premier League. Face à Everton, Crystal Palace et Wolverhampton donc. Au niveau du choke, on est quasiment tout en haut sur l’échelle de Russell Westbrook… Seul point positif, la qualification en Ligue des Champions n’a pas l’air d’intéresser les concurrents non plus. Les Blues ne restent qu’un point devant malgré le boulevard laissé par les Gunners. Il faudra donc compter sur Man United, à Old Trafford, dimanche à 17h30, pour espérer reprendre la quatrième place. Condition sine qua non, taper Leicester chez eux juste avant à 13h. Vue la forme actuelle, on peut partir confiants…

Contrairement à nous, Emery ne fait pas dans le défaitisme. Contrairement à nous, Emery ne veut pas accabler de joueurs en particulier. Sur ce point on le comprend. Sauriez-vous dire qui a été le plus inutile entre Iwobi et Mkhitaryan ? Le seul point positif à tirer, c’est d’avoir enfin vu Nketiah en Premier League. On aimerait bien le revoir parce qu’avoir du mouvement devant ne serait pas un luxe. Imaginez un peu les gros titres s’il mettait le but décisif face à Leceister ? Typique d’Arsenal, on rêve encore et encore. Allez, retournez bosser !

sur ce qui n’a pas fonctionné…
Bonsoir. D’abord il faut féliciter l’adversaire. Nous avons commencé le match avec le contrôle du ballon, et un bon positionnement. Ils nous ont laissé jouer comme ça dans les premières minutes mais à l’approche de la surface, au moment de créer des occasions, ils ont très bien défendu. Ils ont joué avec calme pour saisir leurs opportunités en transitions. Leur plan était bien préparé et il était parfait parce qu’ils ont marqué sur un coup de pied arrêté après leur première vraie phase de transition contre nous. Le premier but était important dans ce match et je pense que nous étions un peu perdus dans les 20 minutes qui ont suivi le premier but. Nous avons tout perdu à ce moment-là y compris la possibilité de se créer des occasions selon notre plan de jeu. Le deuxième but était sur coup de pied arrêté et une dernière transition nous a achevés sur le troisième but. Dans le vestiaire, nous avons discuté de la nécessité de retrouver notre plan de jeu en seconde mi-temps et d’être forts mentalement. Nous voulions d’abord marquer un but avant de continuer notre plan sur les 90 minutes. La deuxième mi-temps était différente mais ce n’était pas assez pour prendre des points. Au final nous sommes déçus maintenant. Il faut regarder la saison dans son ensemble et nous n’avons plus notre destin entre nos mains désormais parce que nous avons raté cette opportunité aujourd’hui. Mais nous devons nous préparer aussi bien que possible pour le match de dimanche contre Leicester. Ce sera encore très difficile mais si nous gagnons, nous pouvons prendre une nouvelle option dimanche.”

sur les joueurs qui ont perdu leur calme…
Mais ils n’ont pas perdu leur calme. Quand ils ont marqué, il fallait reprendre notre marche en avant dans ce match. Mais ils se sentaient forts notamment défensivement, sur coups de pieds arrêtés et en transitions. Peut-être que pendant ces 20 ou 25 minutes nous n’aurions pas dû vouloir revenir trop rapidement dans le match parce que nous leur avons concédé des occasions. Sur des transitions et des coups de pied arrêtés. Je pense que la deuxième mi-temps n’est pas à jeter pour développer notre plan de jeu. Mais ce n’était pas assez parce que le déficit de trois buts était trop important pour faire un résultat ici. L’important c’est de nous reprendre avant dimanche. Nous n’avons plus notre destin entre nos mains pour être troisièmes et maintenant cela sera plus compliqué de finir quatrièmes. Ce sera difficile mais nous pouvons y arriver.”

sur l’absence de tir cadré en première mi-temps…
C’est une bonne équipe, bien organisée. Défensivement ils sont très forts et ils font une très bonne saison parce qu’ils ont des bons joueurs. Nous n’avons pas réussi à faire des différences dans le dernier tiers en première mi-temps. Nous avons essayé mais nous ne nous sommes pas créés d’occasions. Je pense que c’est en partie parce qu’ils ont très bien travaillé défensivement. Il fallait être plus calmes. Nous savions que ce serait très difficile ici mais il fallait les respecter, rester calmes pendant 90 minutes, imposer nos idées pour obtenir un résultat. Au final, ils ont été meilleurs que nous, ils ont été plus forts dans l’application de leur plan de jeu et ils nous ont battus.”

sur Bernd Leno…
Je ne veux pas parler des performances individuelles. Je pense que nous devons rester soudés et ne pas s’attarder sur un joueur ni sur un groupe de joueurs, que ce soit la défense ou l’attaque. Nous devons retrouver notre confiance en pensant à ce que nous avons fait les fois où nous étions dans ce genre de situation. Nous pouvons retourner la situation si nous saisissons nos opportunités. Nous en avons raté deux lors des deux derniers matchs mais pour les trois derniers matchs en Premier League nous saurons saisir les opportunités.”

sur les joueurs qui sont rentrés directement au vestiaire au coup de sifflet final…
Nos supporters ont été incroyables. Ils étaient avec nous, ils nous ont aidés même s’ils sont déçus ce soir. Nous devons leur dire que nous apprécions beaucoup qu’ils soient avec nous. Ensuite, nous allons tout faire pour prendre les trois points dimanche à Leceister. Nous devons rester ensemble – les joueurs, le club et les supporters. Nous avons commencé la Premier League avec deux défaites et petit à petit nous avons progressé. Progressivement, nous nous sommes rapprochés du top quatre. C’est notre objectif et c’est un objectif difficile. Nous pouvons le faire – nous n’avons pas notre sort entre nos mains mais nous allons continuer pour y arriver. Il faut réfléchir. Tous ces joueurs travaillent pour y arriver. Nous avons perdu aujourd’hui et dimanche et nous sommes très déçus. Mais nous devons continuer à aller de l’avant. Il nous reste deux compétitions, la Premier League et l’Europa League. Ce sont deux possibilités pour aller en Ligue des Champions, notre objectif. Il faut rester forts mentalement, en ayant confiance dans nos capacités. Nous allons analyser comment nous pouvons être compétitifs et comment nous pouvons nous améliorer lors des prochains matchs.”

s’il était en colère à la mi-temps…
En règle générale, je m’impose une grande discipline. Je suis en colère contre moi-même. Nous n’avons pas suivi notre plan de jeu comme nous le voulions. Je ne suis pas énervé contre les joueurs mais contre moi. Je veux toujours regarder de l’avant et trouver une solution. Il ne s’agit pas de savoir qui a le moins bien joué ou pourquoi ils ne font pas ce dont nous avions parlé. C’est à moi de trouver la solution. Maintenant, je dois penser à dimanche et profiter de cette opportunité pour revenir à notre meilleur niveau pour pouvoir prendre les trois points.”

si la défaite lui revient…
Quand nous gagnons, nous gagnons ensemble et quand nous perdons, nous perdons ensemble. Globalement je pense que nous pouvons finir dans le top quatre mais aujourd’hui cela ne dépend plus entièrement de nous. Nous devons regarder devant et je veux dire aux joueurs et aux supporters de se concentrer sur dimanche.”

_

Source : https://www.arsenal.com/news/emerys-press-conference-read-every-word-13

Articles liés