Young Gunner – Donyell Malen revient sur son début de saison

Il est l’un des jeunes les plus talentueux au sein de l’Academy. Donyell Malen s’est exprimé dans le Arsenal Magazine pendant les fêtes de Noël et nous livrent quelques informations sur lui et ses coéquipiers…

Le jeune attaquant hollandais, qui va fêter ses 18 ans dans quelques jours, est un des joueurs les plus talentueux de l’Academy à n’en pas douter. Très robuste et rapide pour son âge, et doté d’un sens du but qui lui a permis de briller avec les jeunes de l’Ajax, et désormais avec les jeunes d’Arsenal, Donyell Malen réussit des débuts prometteurs avec Arsenal. La saison passée, il a joué en U18 et U21, participant à 30 rencontres, pour 14 buts inscrits. Le protégé du sulfureux Mino Raiola joue cette saison en U18 et en tant que remplaçant par moments en U23. Avec 4 buts cette saison, il est un peu moins en vue que son coéquipier Eddie Nketiah, mais reste une valeur sûre de sa catégorie. On a notamment pu le voir aussi évoluer en UEFA Youth League avec les U19.

Pendant les périodes des fêtes, synonyme de vacances pour les jeunes, il est revenu sur son début de saison et de carrière à Arsenal.

Sur le début de saison avec les éliminations prématurées en FA Youth Cup et UEFA Youth League…

« Cette saison se passe bien pour moi jusqu’à présent, bien que le gros regret eut été l’élimination contre Blackburn Rovers à la maison en FA Youth Cup. Ce fût un match que, si nous avions été à 11 vs 11, nous aurions gagné facilement, et ils le savaient. C’est une bonne leçon à retenir pour nous tous.

Nous savons que nous devons faire tout notre possible pour rester cool et demeurer professionnels, même lorsque des équipes ou des joueurs vont nous provoquer pour voir notre réaction.

Prendre un carton rouge après seulement 22 minutes dans le match nous a rendu le match compliqué. Nous avons essayé durement et nous nous sommes créés des occasions pour gagner, mais nous n’avons tout simplement pas réussi à les convertir. Ils ont marqué sur coup de pied arrêté tard dans le match et nous n’avons pas réussi à égaliser. Nous étions tous extrêmement déçus, plus particulièrement parce que nous étions tous déterminés à aller loin dans cette compétition cette année après avoir été sortis dès les phases de groupes en UEFA Youth League. Ce fût une autre histoire d’opportunités gâchées, plus particulièrement lorsque nous avons perdu 2-1 à domicile contre Bâle et lors du match nul à Ludogorets. 

Mais tout comme gagner des trophées et des tournois vous aide pour le futur, je pense qu’il y a aussi beaucoup à apprendre des déceptions de cette année en FA Youth Cup et en Youth League. Il y a des leçons qui vont rester en nous et nous allons apprendre de cela, et nous aurons des opportunités à nouveau à l’avenir pour remettre les choses dans l’ordre. Apprendre à ne pas réagir, quelque soit la provocation et même quand c’est compliqué, il faut se contrôler sur le moment. Ce n’est pas seulement dans les tournois, je pense au fond de moi, plus spécialement à notre niveau, qu’il y a quelque chose à apprendre de chacun des matches que vous perdez. Parfois, il y a plus de leçons à tirer d’un match plutôt qu’un autre, mais nous apprenons définitivement de chacune des défaites, et j’essaie toujours de corriger tout ce qui n’a pas été pour transformer une défaite en une victoire au match suivant. »

Sur ce qu’il fait pendant les Fêtes de fin d’année…

« Je rentre en Hollande là avec ma famille, et je vais profiter de Noël avec eux. Tout comme en Angleterre, l’atmosphère de Noël est présente partout et être avec ma famille, c’est la chose la plus importante, plus spécialement pour moi parce que je ne les ai pas vus tant que ça cette année. 

Je me relaxe et je recharge mes batteries, toutefois je suis toujours le programme qui m’a été donné par les scientifiques du sport pour m’assurer que lorsque je reviendrai en Angleterre en janvier, je serai prêt à poursuivre de la meilleure des manières ma saison.

Je sais que Noël est une période où autours de vous, tout le monde mange et boit pas mal, mais c’est mon métier de rester dans la meilleure des conditions que je peux être, et ce n’est pas un problème pour moi et pour personne d’autre autour de moi. Je suis dans un énorme club à Arsenal, et je suis focalisé constamment pour devenir le meilleur joueur que je puisse être. »

Sur le joueur qu’il est… 

« On me demande souvent si je travaille sur une partie particulière de mon jeu, et ma réponse est non. Je travaille sur tout. J’essaie de progresser dans tous les domaines, dans tous les aspects dont j’ai besoin en tant qu’attaquant ou ailier, et ce qui me motive et qui me donnent autant de plaisir.

Je suis également questionné sur s’il y a des joueurs en particulier que je regarde jouer pour apprendre d’eux, et ma réponse est à nouveau non. Je regarde pour apprendre de beaucoup d’entre eux… ce n’est pas juste Messi, mais également des joueurs comme Lukaku, Suarez, Giroud et Alexis. Il y a des aspects du jeu dans lesquels ces joueurs excellent, et moi j’essaie de m’améliorer dans les miens. » 

Quelques questions à la volée… 

Qui a eu la plus grosse influence sur ta carrière ? « Ma famille »
Quel est le meilleur aspect de ton jeu ? « Marquer »
Et qu’est-ce que tu dois encore travailler ? « Mon jeu de tête »
Quelle équipe supportais-tu étant enfant ? « L’Ajax »
Pour qui te prenais-tu sur le terrain quand tu étais petit ? « Ronaldinho »
Contre quel joueur actuel aurais-tu le plus envie de jouer ? « Lionel Messi »
Si tu pouvais inscrire n’importe quel but de l’Histoire, lequel choisirais-tu ? « Celui de Dennis Bergkamp pour Arsenal contre Newcastle »
Si tu devais chanter une chanson pour sauver ta vie, ce serait laquelle ? « Rihanna – Work »
A quels autres sports es-tu bon ? « A tous les sports ! »

Sur ses coéquipiers… 

Qui a le meilleur sens de l’humour ? « Marc Bola »
Qui est le meilleur à FIFA ? « Moi ! »
Le plus physique ? « Krystian Bielik »
Qui fait les meilleurs gestes techniques ? « Chris Willock »
Le meilleur avec les filles ? « Reiss Nelson » 
Le plus mal habillé ? « Kris Da Graca »
Qui écoute la plus mauvaise musique ? « Kris Da Graca »
Le plus mauvais danseur ? « Julio Pleguezuelo »

Source : http://www.arsenal.com/news/features/20170103/donyell-malen

Articles liés

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *